Psychologues et psychologie en France

France-topographique.jpg

Témoignage : Le dispositif MonPsy vécu de l'intérieur

Laura BOTTINI - PORSOLT

Psy_TCC (1).jpg

Laura Bottini-Porsolt est psychologue clinicienne et psychothérapeute libérale à Saint-Cloud. Elle s’est formée aux thérapies cognitives et comportementales et développe une approche intégrative au Royaume-Uni où elle travaille pendant 12 ans en tant que clinicienne ainsi que manager dans les services de santé mentale du NHS.

Outre son activité de clinicienne, elle est également mentor pour un programme de leadership et santé global au Royaume-Uni (programme qui l’envoie 7 mois en Afrique du Sud pour un projet de santé publique en 2017/2018).

 

Elle intègre le dispositif MonPsy en 2022 avant de s'en retirer quelques semaines plus tard.

La formation des psychologues en France : perpectives d'évolution

Chrystel BESCHE - RICHARD

IMG_20190921_1139401 (1).jpg

Chrystel Besche-Richard est professeure de psychopathologie cognitive à l’Université de Reims Champagne-Ardenne depuis 2005. Titulaire d’un doctorat et d’une habilitation à diriger des recherches en psychologie, elle est responsable de formations de master depuis plus de 15 ans et elle dirige actuellement la Mention de master « Psychologie clinique, psychopathologie et psychologie de la santé » de l’université de Reims Champagne-Ardenne.

Par ailleurs, elle exerce comme psychologue dans un hôpital de jour auprès de jeunes adultes.

Antoine BIOY

antoine-bioy.jpg

Antoine Bioy est professeur de psychologie clinique et de psychopathologie à l'université Paris 8.
Psychologue clinicien au CHU de Bordeaux, il est également expert scientifique auprès de l’UNESCO et co-fondateur du centre de formation Ipnosia et
de la "Revue de l'Hypnose et de la santé".

Les aspects juridiques de la profession de psychologue

Léo Olivier

DSC_6254 noir et blanc.jpg

Titulaire d'un Master 1 en droit privé et sciences criminelles, d'un Master 2  en droit de la santé (major), et du certificat d'aptitude à la profession d'avocat, Léo Olivier est inscrit au barreau de Lille où il interviens à titre individuel et en lien avec le cabinet Pantoine Avocats.

Il exerce notamment en droit de la santé et en droit de la responsabilité des professionnels de santé et du médico-social ; tant au plan administratif que judiciaire, en conseil et en contentieux, ainsi que devant les juridictions ordinales.

Léo Olivier effectue également de la formation initiale à destination des établissements et instituts de formation en santé et en médico-social. 

Auteur d'un mémoire intitulé "le statut juridique des psychologues", Léo Olivier nous éclaire sur les aspects juridiques de la profession de psychologue et de l'exercice de la psychologie. 

Titre unique, code de santé publique et formation

Passage au n° RPPS, remboursement et parcours de soin

Les fonctions publiques et les différents champs d'interventions 

Psychologue : un statut juridique cohérent à construire

Le travail de collaboration en libéral entre médecins généralistes et psychologues

François Raineri

photos identité.jpg

Médecin généraliste, ancien professeur associé du Département de Médecine Générale Paris Sud et du DIU Pédagogie médicale, François Raineri est également Vice-Président de la Société Française de Médecine Générale (directeur du département Formation Médicale Continue), membre fondateur de l'Association Française d'hypno thérapie (AFHYP) et responsable de cycles de formation de la Société Française de Médecine Générale (SFMG).

Trois thèmes sont discutés au cours de cette interview :

Le généraliste face aux difficultés psychologiques de ses patients

Formation des généralistes dans le champ de la psychologie

Collaboration, complémentarité et réseau

Exercer la psychologie : mort d'un art, début d'une industrie ?

Valérie Gialdini

Valérie Gialdini.jpeg
  • LinkedIn Social Icône

En 2018 un dispositif expérimental impulsé dans quatre départements français vise à évaluer la faisabilité du “remboursement” des consultations psychologiques. Trois ans plus tard, force est de constater que la majorité de la profession n’était pas au courant de celui-ci et découvre avec étonnement sa généralisation annoncée au Assises de la Santé Mentale. Qu’en est-il des implications pour les psychologues, le public et les collègues médecins ? Nous avons voulu en savoir plus.

Psychologue clinicienne spécialisée dans le psychotrauma (pratique EMDR et hypnose), Valérie Gialdini a répondu à nos questions.